dimanche 5 juin 2016

Les charmants / Mai 2016

Toujours pas d'avancement, toujours en mode "pause", une chose qui m'énerve un peu même si j'en suis la seule coupable. Beaucoup de rires, quelques mini moments de stress, un peu de honte et une dose de satisfaction.

❝ Tom Thumb and Hunca Munca went upstairs and peeped into the dining-room. Then they squeaked with joy! Such a lovely dinner was laid out upon the table! ❞

The tale of two bad mices

Les charmants4

1. Ma nouvelle collègue. Je l'appréhendais cette rencontre, comme à chaque fois que je vois quelqu'un de nouveau. Qui plus est lorsque tu sais que tu vas travailler avec la-dite personne plusieurs jours par semaine pendant plusieurs mois - et qu'on t'en a dit que du bien (je pars du principe que si tout le monde m'en dit du bien si ça se trouve avec moi ça n'ira pas) Au terme du premier jour, j'en savais beaucoup sur elle, et elle beaucoup sur moi. Parce que je peux parler beaucoup lorsque je suis en confiance, que visiblement j'ai été très vite en confiance et qu'elle semble être faite sur le même modèle du "je parle, je parle, je parle". Résultat ? Même si nos goûts ne sont pas forcément les mêmes, entre notre fonctionnement général qui est assez similaire, notre âge et nos préoccupations qui se rejoignent, je m'entends finalement très bien avec nouvelle collègue. Ouf!

2. Le hêtre de Kervinihy vu lors d'une randonnée qu'on devait faire depuis des années. Un magnifique arbre aux branches toutes entortillées qui semble être sorti tout droit d'un livre de contes.

3. Ecouter Eurythmics quasi en boucle sur la platine disque. Se découvrir des atomes crochus avec I love you like a ball and chain qui vient juste après There must be an angel, lequel nous provoque instantanément des fous-rires parce qu'on pense à Dawn French. Un peu de nostalgie mélée à un léger stress "l'âge d'or* est proche" s'est cependant déclaré à un moment lorsque j'ai poussé mes écoutes de Eurythmics à Here comes the rain again - c'est une des chansons de la bande-son de mon enfance.

L'âge d'or que mon moi enfant a inconsciemment décrété être le début de la trentaine.

4. Deux jours de randonnée. Soit 60km environ, engloutis en deux jours. Du sous-bois, de la rivière, la mer, des bourgs, des châteaux, du balisage rouge et blanc, des rires, de l'eau et des biscuits, quelques cloques à mon pied gauche, celui qui me fait des misères depuis un an, mais aucune douleurs à ce même pied (mais c'est magique!). Et le troisième jour, aucune courbatures. Fière, très fière, et prête à recommencer!

5. Une longue conversation téléphonique avec Mamzelle'M. Soit quasiment deux heures à ne rien dire. A parler de tout, mais surtout de pas grand chose. Un peu comme lorsqu'on était en coloc et qu'après une journée passée ensemble à la fac on trouvait encore le moyen de papoter le soir. Faut dire que ça me connaît aussi, parler pour ne rien dire. Ceci étant, même si je n'aime pas téléphoner et que j'aurais préféré un tea-time, c'était quand même bien sympa :)

6. Une nouvelle mousse nettoyante visage. Mon porte-monnaie avait décidé que la mousse visage Swinging morning de la marque Funny Bee, un produit que j'avais adoré en format voyage, était au-dessus de mes moyens (27.90€ d'un coup, sans compter les frais de port, même si c'est un format 100 ml, ça fait mal). J'avais donc dans un premier temps essayé la Frimousse de Pulpe de vie (~ 10€ les 100ml), une grosse déception: j'avais l'impression de ne rien utiliser sur ma peau. Pas cher donc, mais parfaitement inutile aussi. Une fois mon flacon (enfin) terminé, j'ai hésité mais finalement opté pour la mousse de Nominoé, proposée en format voyage 50ml à 13€. Peut-être pas aussi satisfaite que la swinging morning, mais très satisfaite tout de même par cette mousse qui nettoie vraiment: utilisée le matin sous la douche, ma peau reste "fraîche" une bonne partie de la journée. Petit bémol sur l'odeur au départ, mais après quelques jours d'utilisation, je me suis habituée.

7. Un nouveau thermos. Et l'idée lumineuse pour boire mes thés: les emmener au travail! Après quelques jours, l'essai est concluant et ma "réserve" baisse joyeusement. Peut-être vais-je finir par boire ces thés et infusions qui me tentent mais que finalement je n'ose jamais préparer ?

8. Du vert! Des fleurs! Il n'a pas fait toujours beau, mais en quinze petits jours (voir même dix) tout à poussé. Du nu on est passé au vert, aux fleurs, aux coins ombragés, à l'opulence végétale. Aux animaux qui sautent partout, aux oiseaux qui chantent, aux bestioles qui piquent. Et ça donne envie de sortir le transat et de s'allonger dehors en écoutant la nature.

9. L'Eurovision. Une édition pauvre aux premiers abords. Lors de la finale, j'avais été séduite par le Love Love Peace Peace, mais rien ne m'avait vraiment tapé dans l'oeil hormis Lighthouse et Nessun grado di separazionePas de véritables gros fous-rire non plus mais quelques écoutes plus tard, PoliMichal :) FreddieAmir puis plus tard LauraBarei et même sournoisement les refrains de Kaliopi ou Ira sont venus "égayer" mes journées en tournant en boucle dans ma tête (notamment durant les rando. De quoi devenir folle). Finalement, je pense que je me souviendrais de cette édition ;) 

✿✿✿

Et pour la touche réalité, parce qu'il y a aussi des moments où ça va moins bien: un poids qui ne descend malheureusement pas, des touristes de retour et pas toujours sympas "Bah dis donc, il fait pas beau par chez vous!" ("excusez-moi, mais dites-moi où il fait meilleur ???"), un manque de pleins de choses, des nuits agitées (mais pas dans le bon sens), des livres intéressants mais qui coincent.

Posté par ElanorLaBelle à 01:31 AM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Bavardages sur Les charmants / Mai 2016

    Je savais que ça collerait avec la nouvelle collègue sinon la mousse Nominoe est top!

    Posté par Pauline, dimanche 5 juin 2016 à 09:29 PM | | Répondre
    • Bonne intuition! Heureusement que cette mousse me convient parce que deux déceptions coup sur coup...

      Posté par ElanorLaBelle, mardi 7 juin 2016 à 09:09 PM | | Répondre
  • Moi j'adore la Mousse Nettoyante de Sanoflore, la Nominoé j 'aimais bien mais l'odeur me rebutait ...

    Posté par Malena, lundi 6 juin 2016 à 05:37 PM | | Répondre
    • Effectivement, l'odeur n'est pas top mais comme je le disais je m'y suis habituée

      Posté par ElanorLaBelle, mardi 7 juin 2016 à 09:08 PM | | Répondre
Nouveau commentaire