samedi 24 septembre 2016

Les charmants / Août 2016

Août a toujours été une période compliquée. Avec mon anniversaire en fin de mois et l'approche de la rentrée, août renferme pas mal d'angoisses et d'appréhensions, un véritable paradoxe lorsque l'on sait comment j'aime l'automne et comment j'aime beaucoup, beaucoup moins l'été. Reste que ce mois a toujours été un moment de transition et que les transitions c'est pas mon truc. Cette année, j'ai eu la « chance » de le commencer par des choses désagréables en cascade. Comme j'avais fini le mois précédent avec le moral au plus bas, j'ai naturellement craqué. Début Août fut donc une alternance entre larmes et envoi de messages positifs à mon cerveau du type équilibre des forces « Tiens le coup, c'est forcément parce qu'une chose merveilleuse va t'arriver par la suite. ». Pour l'instant, toujours pas de merveilleux ou d'extraordinaire, mais contre toutes attentes, un bilan de mois positif.

❝  Now keep your frocks clean, children! You must walk on your hind legs. Keep away from the dirty ash-pit, and from Sally henny penny, and from the pig-stye and the puddle ducks

The Tale of Tom Kitten

blog

 

1. Journée familiale à Port-Louis , « tradition » du mois d'Août à savoir se retrouver en famille et visiter un lieu qu'on ne connait pas. Cette année ça a failli ne pas se faire vu la difficulté à rassembler la famille, surtout, à trouver un moment où le frère allait être dispo. Ça a été un peu la course mais on a réussi à faire quasiment tout ce que j'avais prévu - je suis normalement plutôt exigeante (voir chiante) dans ces moments-là, mais j'ai étrangement l'impression que j'ai réussi à relativiser les choses. Serait-ce que je m'assagis ?

2. Visite du chateau de Tonquédec (et la rando qui va avec), là encore un truc qu'on devait faire à cinq mais qu'on a finalement fait à quatre.

3. Une rando-baignade, soit prendre le sentier boisé pour descendre à la plage, longer la-dite plage puis se baigner sous un grand soleil dans une mer très basse remplie de poissons (ce dernier détail n'était pas vraiment un charmant of course). Au final, environ 7 kilomètres dans les pattes, une grosse satisfaction de toucher l'eau après avoir marché sous le soleil, (oser marcher juste en short + maillot de bain) et un léger bronzage très bienvenu.

4. Soirée chez A., où on a fini par regardé Magic Mike XXL, un film plutôt oubliable, mais qui m'a quand même valu de bons fou-rires de part la présence de « Tarzan » mais surtout à cause de cette merveilleuse scène qu'on s'est passée je-ne-sais-combien de fois (mais comment fait-elle pour ne pas rire???)

5. Un anniversaire aux petits oignons avec un super gâteau de crêpes au dessin de chat, de beaux cadeaux et une jolie surprise au travail.

6. Victoire au bowling, totalement inattendue. J'ai joué une (deux?) fois au bowling dans ma vie, et je n'ai jamais été spécialement douée. Ça faisait près de quinze ans (si on omet les parties de wii) du coup j'appréhendais un peu: et si j'étais la plus nulle, de loin? Premier lancer, un strike. "Chance de la débutante" me suis-je dis. Sauf que j'ai enchainé les coups, définitivement pas sensationnels, mais suffisants pour prendre la tête du classement. Bon après, j'ai été punie de ma victoire (cf: mauvais moments du mois)

7. Quelques danses dans un fest-noz. Je n'y suis pas restée longtemps mais ça m'a fait plaisir ces retrouvailles avec le répertoire des danses bretonnes. Ça a rattrapé un peu le fait que je n'ai pas pu aller au fest-noz du début du mois, celui où j'avais pour une fois moyen de ne pas conduire après car logée sur place – et donc de boire des bières et du cidre.

8. Passer en express à Rennes, revoir des amies, échanger et bien manger, et le lendemain faire une petite virée dans le secteur de Tréhorenteuc.

9. Aller chez le coiffeur. Je suis comme les arbres, lorsque l'automne approche, j'éprouve ce besoin de couper mes cheveux. Cette fois j'avais décidé que ça se ferait avant mon anniversaire alors sur un coup de tête je m'y suis rendue durant la première quinzaine. Je me suis allégée d'un bon poids et n'était pas trop insatisfaite sur le coup. Bon maintenant, un peu plus d'un mois plus tard, ça a repoussé pas mal et je ne sais à nouveau plus trop quoi faire avec mes cheveux. L'avantage ? Je commence à pouvoir refaire des queues de cheval mais je peux aussi encore les garder détachés.

✿✿✿

Et pour la touche réalité, parce qu'il y a aussi des moments où ça va moins bien: la première lombalgie aiguë de ma vie au cours d'une partie de Laser Game prometteuse après avoir gagné la-dite partie de bowling, un ordinateur qui me fait défaut (heureusement les données sont sauves), sans voiture durant une bonne partie du mois (ce qui veut dire voiture de remplacement, puis période stop+bus, puis une twingo sans direction assistée et gourmande en essence. Août n'aura pas été le mois des économies en transport).

Posté par ElanorLaBelle à 11:42 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Bavardages sur Les charmants / Août 2016

Nouveau commentaire