vendredi 18 novembre 2016

Un mot, un lieu

2007... Neuf ans que j'écris ici et je me retrouve à nouveau dans une passe de feuille blanche.

En ce moment, j'ai l'impression d'avoir perdu l'étincelle. L'étincelle pour tout à vrai dire car je n'arrive pas vraiment à retrouver mon enthousiasme, même pour des activités qui me plaisent. J'espère que mon programme chargé en escapades (et tout aussi chargé d'aventures) des prochaines semaines, me donnera, sinon une motivation au moins des anecdotes à raconter. En attendant, ces voyages (Paris la semaine prochaine, Dublin et Londres avant Noël), bien qu'une partie de moi s'en réjouit, l'autre n'est pas tout à fait aussi heureuse. Ai-je aussi perdu l'enthousiasme des voyages ? Ai-je perdu la capacité à voir dans la complexité des déplacements et l'incertitude d'un programme, une partie de cette aventure que l'on vit en voyageant ? Ai-je dépassé cette – courte – période où je rêvais d'embarquer dans un bus pour une destination inconnue sur un coup de tête ?

Il y a neuf ans, alors que j'écrivais le premier billet sur ce blog, j'avais visité peu d'endroits, en France et en Europe : un peu d'Espagne, du Pays de Galles, le voyage en train jusqu'à la frontière espagnole, un séjour en Savoie, un peu de Normandie, et de la Bretagne, essentiellement le nord-finistère et le centre. Voyager, c'était un rêve, vivre à l'étranger, un objectif – à ce jour le seul véritable but que j'ai poursuivi sérieusement et pour lequel j'ai fait des concessions. Neuf ans plus tard, la liste des lieux visités est bien plus longue et, si je garde de cette époque le défi des villes d'Europe, j'ai aussi gagné cette envie d'explorer les régions de France et d'approfondir mes connaissances sur ma région natale.

Tout ça fait que l'idée du concours des neuf ans que j'ai eu il y a plusieurs semaines et dont je doutais alors de la pertinence, prend aujourd'hui un sens inatendu. Cette année, je vous propose d'associer des mots à des lieux (un pays, une région, une ville, etc.) A la clé de ce petit jeu, un paquet surprise qui reprendra ces neuf mots.

IMM023_2

Gourmandise > L'Europe centrale, pour ses gâteaux et pâtisseries.

Tristesse > Brest. Lorsque je confronte la ville d'aujourd'hui à mes souvenirs de toute petite fille puis d'adolescente, je sens un petit pincement au coeur. Lorsque j'entends mon père évoquer la ville de son enfance, je suis résolument en colère alors que j'essaye péniblement de mettre des images sur ses mots. Et lorsqu'on ranime le Brest du début du XXe siècle, celui de mon grand-père, je ne peux que me désoler de ce que la ville est devenue aujourd'hui.

Réconfort > La Bretagne, plus précisément la basse-bretagne partie nord, là où j'ai grandi. En train en gare de Rennes j'ai souvent cette sensation bien particulière: regarder d'un coté, c'est une infinité de possibilités qui s'offrent à moi, de l'autre, c'est le réconfort de revenir en terrain connu, de retourner vers le "chez-moi", la douceur du familier et du bien-être.

Orange > L'espagne, pas pour un souvenir, juste parce que la couleur orange et ce pays sont pour moi indissociables, bien que je n'en connaisse pas la cause.

Frisson > Ce camping sur des hauteurs en Corrèze avec cette vue magnifique teintée de peur, de cet orage qui s'abat sur une ville en contrebas de la vallée.

Sorcière > La forêt de Hêtres à Belle-Isle-en-Terre et ces arbres comme figés dans le temps - à cause d'un sort lancé par une sorcière ?

Famille > Les châteaux de la Loire, une des rares fois où l'on est parti en vacances en famille pendant plusieurs jours.

Rires > Parc national de la Vanoise pour cette semaine de vacances où l'on s'est retrouvé plusieurs fois au milieu d' exercices militaires

Aventure > Edimbourg, le lieu le plus au nord que j'ai visité, 15h dont j'ai profité à fond.

✿✿✿

Pour participer au tirage au sort, il suffit de faire comme moi et de partager les lieux auxquels vous font penser ces mots, ainsi que le pourquoi du comment brièvement ou pas, dans un commentaire avant le 01 Décembre minuit. Je tirerai au sort le gagnant parmi les commentaires des participants.

Ps : Bien évidemment, comme les années précédentes, commenter sans participer au tirage au sort, c'est aussi possible ;)

Posté par ElanorLaBelle à 06:46 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Bavardages sur Un mot, un lieu

    Holala, déjà un an depuis ton dernier concours, et le dernier anniversaire de ton blog ? Didiou ...

    Bon, je m'y mets - et cette fois-ci dans les temps

    Gourmandise : le Royaume-Uni : parce que les scones, les shortbreads, les egg & muffins, toutes ces variétés de thé ... Ahlala !

    Tristesse : la Corse. C'est une île magnifique, mais que je ne connais quasiment pas à cause de ma famille qui y vit et avec laquelle nous entretenons des relations exécrables.

    Réconfort : Strasbourg. J'y ai passé la moitié de ma vie, j'y suis arrivée jeune adolescente et j'en suis repartie jeune femme. Quand Paris devient trop grande pour moi, c'est là que je m'enfuis pour quelques jours.

    Orange : j'hésite : Majorque, ou la Provence ?

    Frisson : Etretat, ses falaises que j'ai découvertes il y a déjà deux automnes ; du vent, de la pluie (comme dirait ma mère, "si c'est aussi vert c'est pour une bonne raison"), et la beauté du paysage à couper le souffle.

    Sorcière : j'ai le droit de répondre "La Bretagne et mon horrible grand mère Chouchen", ou je tape un peu trop sur ma famille en peu de temps ?

    Famille : à nouveau, Strasbourg - du moins pour l'instant. Nous n'avons pas de maison de famille, pas d'endroit où nous allons chaque année, alors le lieu qui me fait penser à ma famille, c'est celui où nous nous retrouvons - du moins, où nous essayons de nous retrouver.

    Rires : l'Ecosse : deux voyages de classe, trois mémorables semaines dont on ne se rappelle que les fous rires et nos andouilleries.

    Aventure : Paris - et pas seulement parce que je prends la fameuse ligne 13 tous les jours ! C'est en partant en stage il y a, déjà, deux ans et demi que j'ai vraiment eu l'occasion de devenir adulte, aussi parce que c'est la seule ville que j'aie jamais vraiment choisie. (Mon frère est parti à l'aventure en Afrique du Sud ... Tout le monde n'a pas les mêmes opportunités, de toute évidence.)

    Posté par Anna E., samedi 19 novembre 2016 à 11:07 AM | | Répondre
    • Cool, une participante!
      Pour gourmandise, j'ai hésité avec le Royaume-uni, pour ces merveilleux salons de thé
      Vent+pluie+falaises, très bon combo!
      Mon reconfort est à l'opposé geographique du tiens, mais le coté "quand c'est trop grand je m'y enfuis" je visualise bien (même si j'ai plus tendance en ce moment à faire le contraire, quand je veux du plus grand je quitte

      Posté par ElanorLaBelle, mardi 22 novembre 2016 à 09:32 PM | | Répondre
  • Joli jeu ! Je vais réfléchir à mes réponses et revenir participer ! Edimbourg, c'est magnifique !

    Posté par Aglaé, mardi 22 novembre 2016 à 09:51 PM | | Répondre
  • Gourmandise : Londres, pour les petits déjeuners et les afternoon teas. Et Vienne et Budapest, parce que question gourmandises, ils s'y entendent aussi.

    Tristesse : Beachy Head, en Angleterre. Les plus hautes falaises de l'île, et un lieu de suicides célèbre. Pesant.

    Réconfort : Les quais de Seine à Paris. Regarder la beauté de Paris me rassure.

    Orange : les Pays-Bas ?

    Frisson : le parc de la Chapada Diamantina, au Brésil, et son promontoire avec un a-pic de 400 mètres de haut. Jamais réussi à me pencher et à regarder en bas.

    Sorcière : les tours de Merle en Corrèze, un lieu magique hors du temps avec les ruines de multiples châteaux. Il y a des esprits là-dedans, obligé !

    Famille : la Haute-Loire, berceau de notre famille

    Rires : la Normandie et le souvenir des fous rires de mon enfance, quand mon père racontait des histoires à mourir de rire

    Aventure : trouver son train en 20 minutes dans une gare bondée à Shanghaï, qui fait la taille de Roissy, alors que tout est écrit en mandarin... et qu'on ne comprend pas le mandarin sinon c'est pas drôle bien sûr !

    Et voilà, bonne soirée !

    Posté par Aglaé, mardi 22 novembre 2016 à 10:05 PM | | Répondre
    • Orange: honnetement, si je n'avais pas ce truc d'association sans raisons apparente avec l'espagne, je dirais "logiquement" les pays bas
      J'ai le vertige, et déjà en haut d'une tour de château cet été j'ai eu beaucoup de mal à regarder en bas alors 400m...
      Merci de ta participation!

      Posté par ElanorLaBelle, vendredi 25 novembre 2016 à 08:46 AM | | Répondre
  • AH super sympa ce petit jeu ! Je vais participer sur mon blog et je viendrai aussi poster mes réponses ici

    Posté par Malena, mercredi 23 novembre 2016 à 10:55 AM | | Répondre
  • Mes réponses :
    Gourmandise : l'Andalousie et toutes ses saveurs méditerranéennes me manquent, la cuisine maison des parents de mes amis , les chewing-gums saveur melon ou pastèque et les grains de maïs grillés achetés au coin de la rue.

    Tristesse : Metz, j'y ai vécu très peu de temps, j'avais suivi mon amoureux à l'époque et ça s'est très mal terminé. J'ai passé de très mauvais moments dans cette ville et du coup je n'en garde que de mauvais souvenirs.

    Réconfort : Paris, ses musées, ses magasins, ses parcs, ses bistros, ses bars à cocktails. Un petit coup de blues et Paris m'offre plein de possibilités pour me redonner le moral

    Orange : Nice et les mandarines du jardin de mes beaux parents et les très bonnes confitures maison de ma belle-mère !

    Frisson : New-York, cette impression d'être si petite au milieu de tous ces buildings, les frissons dans ce taxi New-Yorkais pour rentrer de Soho à notre hôtel sur la 42ème, j'ai cru qu'on allait jamais rentrer entiers !

    Sorcière : l'Ecosse en camping-car avec mes parents, ma sœur et mon frère. Les châteaux hantés et les légendes me font penser à "sorcière".

    Famille : je ne vais pas être originale mais c'est la maison que mes parents ont acheté en 1985 à Angers à notre retour du Brésil, j'avais presque huit ans. C'est la maison dans laquelle j'ai le plus de souvenirs, et ma maman a pu y rester après le décès de mon papa, et maintenant ce sont mes enfants et mes neveux et nièces qui en profitent.

    Rires : Carnac pour un réveillon de Nouvel An avec des amis, on a eu froid mais alors je crois qu'on n'a jamais autant ri tous ensemble dans un petit appartement de 35 m².

    Aventure : sans hésitation, l'Argentine. Nous sommes partis en voyage de noces là-bas, j'avais 22 ans, un sac à dos et des billets d'avion. Pas d'endroit réservé pour dormir, juste des horaires de départ dans un aéroport. On a passé trois semaines à sillonner le pays avec notre guide à la main et à faire des rencontres et des découvertes.

    Posté par Malena, jeudi 24 novembre 2016 à 02:05 PM | | Répondre
  • Et mince, je voulais participer et avec la tonne de boulot à abattre, j'ai pas du tout eu le temps... Je peux reprendre le principe pour faire un sujet de blog ? Histoire d'alimenter le grand vide...

    Posté par Kleo, vendredi 2 décembre 2016 à 12:11 PM | | Répondre
    • Oh oui, je t'en prie, hâte de voir ton interprétation!
      (Et alors, coté boulot, tu t'en es sortie?)

      Posté par ElanorLaBelle, vendredi 2 décembre 2016 à 09:40 PM | | Répondre
Nouveau commentaire