samedi 10 juin 2017

Les charmants / Mai 2017

Mai

(sans ordre de préférence)

mai bilan1

Comme chaque mois, apprécier de retrouver Rennes. Pause goûter avec P., dîner avec Mamzelle'M et sa soeur, passage au Thabor, boire une bière aux fruits rouges faite par des amis de mon frère (pourtant je n'aime pas les bières aromatisées, mais celle-ci avait un goût de framboise sans avoir ce coté sucré écoeurant)

Voir le premier épisode de Jamestown. Un point de départ intéressant mais un scénario qui semble un peu creux. Malgré tout, accrocher et attendre l'épisode suivant. Peut-être que c'est parce que ça se passe au début du 17e siècle en Virginie et que je venais de finir un roman se passant dans un état voisin un siècle et demi plus tard ? A voir la suite.

Soirée David avec A., soit Prométheus suivi d'une avant-première d'Alien Covenant. Des bonhommes un peu bizarre devant (étirer ses cheveux ou regarder son portable en l'air au milieu de la séance, comment dire...) mais de gros fous rire durant le premier film et des rires nerveux teintés de malaise durant le second.

Apprécier d'utiliser les cloches du village pour savoir l'heure qu'il est, plutôt qu'une montre ou un téléphone portable durant cette semaine où je m'occupais des animaux.

Récupérer la liste de course jumelle de celle que j'avais trouvée le mois précédent. Une liste de course déjà assez étonnante par sa forme mais qui a pris une nouvelle dimension lorsque sa jumelle a été trouvée au sol près de la même caisse de supermarché. Sans doute les meilleures pièces de notre collection.

Faire découvrir le château de Tonquédec à mon oncle et à mon frère. Passer un très bon moment dans cet espace rempli de vieilles pierres, de pâquerettes et de petites biquettes (et apprendre ce même jour la terminologie "effet nocebo")

Le retour des apéros à la faveur de ces chaudes journées de la fin du mois. Se poser à la table du jardin à huit heures du soir sans avoir besoin de mettre un pull ou un gilet, c'est quand même hyper plaisant.

Jouer au chouette jeu "Uchroniques" avec mon frère. S'éclater, notamment avec l'histoire de Pasteur: jouer à essayer de combattre les virus, puis voir les histoires alternatives complètement loufoques (aider le jeune Napoléon à gagner sa bataille de neige, nous a valu de bons fous rire aussi vu ma façon de gérer la défense ;)

Les pauses déjeuner sur la plage au soleil, les pieds dans le sable, la tête dans les romans, à essayer de réussir ce dur équilibre entre "être dans l'ombre pour ne pas cramer" et "être au soleil pour en profiter".

 

Mais aussi, orienter une dame anglophone à la recherche de "cream cheese" dans le rayon fromage du supermarché juste après avoir aidé une australienne à trouver son chemin sur une carte routière, récupérer ma voiture pour de vrai, réussir un même plat deux fois: carottes et pois chiche au lait de coco et au curry. A ajouter à ma (toute petite) base de donnée recettes de cuisine. Croiser des voitures de collection un matin lumineux en écoutant Monica Zetterlund. Ou comment commencer une journée de la meilleure manière qu'il soit.

✿✿✿

Et pour la touche réalité, parce qu'il y a des moments où ça va moins bien: regarder l'Eurovision sans ma soeurette (et c'est pas pareil), être déçue par Harlots, qui me tentait bien, mais qui n'est vraiment pas palpitante comme série, faire des rêves très pourris à base de mer et/ou de politique et/ou de fiançailles et/ou de travail - ou les quatre à la fois, le résultat négatif du concours de mon frère, les "surprises" du matin des chats (au choix: vomi au ptit dej ou souris morte devant la porte), la chaleur trop étouffante qui empêche de dormir.

Posté par ElanorLaBelle à 09:20 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Bavardages sur Les charmants / Mai 2017

    Je regarde aussi Jamestown, je suis à l'épisode 4 - j'ai aussi des soucis avec le scénario plutôt creux et je trouve bizarre qu'une nouvelle histoire commence justement à cet épisode 4. Ce qui ne va m'empêcher de continuer à regarder.
    Oh et je n'arrête pas de penser que non, ce n'est pas filmé aux Etats-Unis mais bien en Hongrie... ça fait bizarre aussi.

    Posté par Sunalee, dimanche 11 juin 2017 à 09:11 AM | | Répondre
    • Je me suis arrêtée à l'épisode 3, mais je compte reprendre. Je ne savais pas que c'était filmé en hongrie!

      Posté par ElanorLaBelle, samedi 17 juin 2017 à 08:27 PM | | Répondre
      • C'est ce que j'ai déduit de tous les noms hongrois au générique !

        Posté par Sunalee, lundi 19 juin 2017 à 09:18 AM | | Répondre
        • En même temps ça ne m'étonne pas plus que ça vu le nombre de séries/films tournés en hongrie et roumanie

          Posté par ElanorLaBelle, lundi 19 juin 2017 à 09:25 AM | | Répondre
Nouveau commentaire