dimanche 27 août 2017

29

J'ai poussé le déni des vingt-huit jusqu'au bout - j'ai un peu l'impression d'être passée directement du vingt-sept au vingt-neuf. Non pas que je n'ai rien fait en un an, du tout. J'ai seulement réalisé il y a quelques semaines, qu'en fait je n'avais pas ou peu mentionné mon âge, mentalement ou à voix haute - et la seule fois où l'on m'a frontalement posé la question (en anglais) "Tu fais quoi dans la vie ? [...] Tu as quel âge ?", j'ai instinctivement répondu "Je suis étudiante [...] j'ai 25 ans", ce qui est significatif d'ailleurs. Au fond, je suis toujours cette étudiante sans ancrage de 22-23 ans. Que l'on ne m'en donne guère plus n'aide pas. On ne va pas se leurrer, je ne m'imaginais pas du tout dans cette situation à 29 ans. Professionnellement, je ne m'étonne pas trop, vu que je n'ai jamais eu de vision professionnelle de ma vie. Même enfant, j'étais incapable de dire ce que je voulais faire plus tard, alors... Bon, après, je pensais quand même être un peu installée.

A 25 ans, j'étais paniquée à l'idée de rentrer dans l'autre partie des vingt. J'ai souvent dit que lorsque j'aurais 30 ans je ferais une crise de la trentaine. En fait, je n'en suis plus si sûre. Est-ce-que j'ai fait comme toujours ? J'ai pleuré, stressé, je me suis épuisée jusqu'à ce que la perte apparente de toute mon énergie se transforme en une force et une détermination à toutes épreuves (ou presque) ? Le fait est que l'idée de ces vingt-neuf ans, soit le dernier rempart avant les trente, ne m'angoisse pas comme prévu, au contraire, elle me motive. C'est super bizarre, mais se dire que c'est la dernière année de la vingtaine, ça me procure la même sensation que les premières années de ma vingtaine, le coté prêt à conquérir le monde - modéré par les expériences de ces dernières années / exalté par ces mêmes expériences. Tous les instants comptent, les plus insignifiants au premier abord peuvent être en réalité des points marquants. Chaque seconde est un potentiel tournant.

J'ai envie que 29 compte. Parce qu'il y a tellement de chose à vivre et que si je suis encore comme une étudiante de 25 ans, autant le vivre comme tel, non ?

IMG_3011-001

(bon, maintenant ce qui me panique c'est le bal costumé années 30 de mes trente ans)
(je vais faire comment pour organiser ça ? OMG, il ne me reste qu'un an)
(grosse pression)

Posté par ElanorLaBelle à 06:20 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bavardages sur 29

Nouveau commentaire