mercredi 14 novembre 2018

Les charmants / Août 2018

Août 2018

✿ Les anniversaires du mois d'Août, il y en a trop, j'ai du mal à tenir la cadence. Comment j'ai fait mon compte pour m'entourer d'autant de natifs de ce mois ?

✿ Découverte d'une randonnée toute proche, d'une dizaine de kilomètres, avec de très beaux points de vue, de la bruyères et d'un niveau plutôt facile. Je me demande bien comment j'ai pu passer à coté toutes ces années. Du coup, pour la peine, je la fais deux fois dans le mois!

✿ Enfin finir le tome 2 du Commissaire Dupin. Franchement ? Je ne sais même pas pourquoi je l'ai lu. C'est long, très long, et, si l'auteur m'énerve moins que dans le tome 1, la chauvine que je suis saute lorsque je trouve des passages où le personnage principal dit qu'il n'aime pas la côte nord de la Bretagne parce qu'il y a des algues et pas de plages. Si c'était une vérité si générale que ça, je ne me baignerais jamais.

✿ La soirée "Femmes du monde celte" du Festival Interceltique de Lorient (FIL pour les intimes. Ce moment où ton frère te dit "tu vas au FIL ?" et que tu dis "Où ça ?"). A l'origine j'y allais uniquement pour voir enfin Julie Fowlis en concert après le rendez-vous manqué en Écosse. Finalement l'ensemble m'a enchantée. Petite frustration de ne pouvoir danser (c'était un concert assis) et grosse déception de n'avoir pas de monnaie sur moi (Julie Fowlis dédicaçait son dernier album!) mais ce fut trois heures de bonheur que ce moment passé à écouter ces trois femmes chanter dans trois langues.

✿ La traversée du sud au nord bretagne à une heure du matin fut en revanche plutôt rude. Mais le ciel étoilé lorsque je me suis arrêté quelques minutes sur une route perdue quelque part dans le centre bretagne:

✿ Un dimanche, parler de langue bretonne, d'histoire et de transmission avec des alsaciens. Si je peux parler de mon vécu, il me manque définitivement de la matière dans l'aspect linguistique et historique.

✿ "La dernière audace de la vingtaine" ou comment suivre sa soeur qui part rejoindre "son" rocher un peu plus loin et qui pour ce faire doit passer quelques autres rochers immergés. Forcément, elle me dit "tu prends ta planche, comme ça tu arrives mieux à éviter les rochers", elle y arrive sans problème, je la suis à la trace, mais moi je m'écorche la jambe, du haut de la hanche au milieu de la cuisse. Et sur le retour, c'est le bas de ma jambe qui prend. Là encore, la soeur, elle, n'a rien du tout. "La dernière audace de ma vingtaine" est définitivement à mon image ;)

✿ La veille de mon anniversaire, une vieille dame me fait sans le savoir un joli cadeau en avance: elle me raconte une anecdote de sa famille remontant au début du XXe siècle.

✿ Le passage des 20 aux 30 s'est fait sans encombres. J'ai quand même eu ce petit moment de pression lorsque j'ai eu plusieurs personnes qui, pensant me rassurer, m'ont dit que c'était la meilleure décennie alors que c'est justement ça qui m'a toujours stressé dans ce passage des 20 aux 30.

✿ Pour ma journée d'anniversaire, après Concarneau l'année dernière, cette année nous étions dans la presqu'île de Crozon, à Camaret-sur-mer. Découvrir la ville, ses épaves de bateaux, faire un pique-nique dans le vent, voir les "petits pois" (= les tas de pois), s'interroger devant les alignements de lagatjar, déambuler dans les ruines du Manoir de Saint-Pol-Roux et admirer les ancres gigantesques du mémorial de la bataille de l'Atlantique.

Posté par ElanorLaBelle à 10:15 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Les charmants / Août 2018

Nouveau commentaire