mercredi 14 novembre 2018

Les charmants / Juillet 2018

Publier cette série de billets n'a pas vraiment de sens (ah bon ? Un billet-bilan du mois de juillet publié mi-novembre ?) mais je tiens tout de même à consigner ici ces petits bilans qui retracent en partie ces derniers mois. Le processus de "mettre à jour" les choses me permet de repartir plus sereinement. Les Charmants se transforment donc, pour l'instant tout du moins, en petits bilans.

juillet

 La désormais traditionnelle randonnée des cerises mais avec la déception de trouver peu de cerises et seulement de toutes petites.

 L'exposition sur les épices au château de la Roche-Jagu n'était pas top. Mais les jardins sont toujours aussi beaux et la vue toujours aussi splendide.

✿ Le feu d'artifice baroque pour les 400 ans du marquisat de Kerjean. Le prospectus disait "Fontaines, chandelles, comètes illuminent le ciel au rythme de la musique baroque française des 17e et 18e siècles", je me disais que ça allait sans doute être un énième feu d'artifice mais avec le bonus d'être dans un cadre original. En fin de compte c'était absolument magique! Entre les belles voix, les sonorités baroques, les beautés lumineuses, on en a pris plein la vue. Inoubliable! (nb: inoubliable aussi le fait de ressortir la voiture du champs qui servait de parking. On a facile mis une bonne heure à quitter le lieu du spectacle)

✿ Tester une nouvelle salle de cinéma plutôt pas mal malgré le fait que de dehors, ça ne donne pas très envie: je n'ai pas de décompte exact, mais je suis certaine d'être première à ce concours entre soeurs.

 Lire sur la plage après le travail: lumière rasante et clapotis des vagues.

✿ L'idée était de ne pas trop bouger de basse-Bretagne durant l'été histoire de ne pas finir épuisée à la fin de la saison. J'ai tout de même fait un week-end à Paris où j'ai retrouvé Chloé après être allée au Petit Palais voir l'exposition sur les impressionnistes à Londres (et jeter à nouveau un oeil au travail de Carriès ). Papoter tout en mangeant une délicieuse pizza et en buvant du vin ♥

✿ Mon train n'étant que le soir, et le temps étant clément, je m'arrête à Châtelet et décide d'aller à pied jusqu'au Musée du Quai Branly en passant faire une pause lecture au jardin du Luxembourg. Je finis par également passer au Musée de Cluny voir l'exposition sur les Licornes et au Musée d'Orsay voir celle sur la polychromie dans la sculpture de la seconde moitié du 19e. Quant à l'exposition "Le magasin des petits explorateurs" au Quai Branly, c'était hyper intéressant, tellement que j'ai finalement dû abréger ma visite pour ne pas louper mon train. Par contre, j'ai gagné d'avoir en tête le générique d'Il était une fois les explorateurs car bien qu'il soit diffusé au début de l'expo, on l'entendait dans TOUT l'espace. J'y suis restée presque deux heures, comprenez ma souffrance.

✿ Et du coup, au retour, j'en ai fait profiter mon entourage (je sais, merci) et appris que mon frère était terrifié enfant par le générique d'Il était une fois l'homme - que j'avais complètement zappé. C'est vrai qu'entre la musique et le final où la terre explose, un enfant a de quoi être un peu désarçonné.

(note: c'est fou le nombre de pays qui ont participé à la réalisation de ce dessin-animé!)

 Traîner ma soeur et mes parents à Quimper pour voir l'expo sur les artistes tchèques en Bretagne dans un de mes musées favoris (le musée départemental breton) et la meute de loups en bronze de Liu Ruo Wang. Visiter la cathédrale Saint-Corentin, manger une glace et décider que le parfum café est mon favori.

✿ Je passe devant une coop Breizh et en profite pour m'acheter un livre en breton ET le payer dans la même langue.

 Le concert rétro sur la plage avant le feu d'artifice

✿ Boire un verre à la soirée jazz dans un café-librairie avec mon frère et ma mère

✿ Continuer à adorer ce job estival malgré deux, trois moments moins fun (on en parle de ce moment où je n'ai pas réussi à décrocher un mot en italien ? Ou de cette dame hyper désagréable qui m'a incendiée durant une bonne dizaine de minutes sans raison valable ?). Si mon anglais est toujours aussi brouillon, je suis capable de tenir une conversation téléphonique durant une bonne dizaine de minutes. Et puis, il y a ces répliques du tonnerre par exemple "Dites, vous n'avez pas un fest-noz plus privé ?" ou le "Vous savez s'il va faire beau cet après-midi ?"

Posté par ElanorLaBelle à 10:14 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Les charmants / Juillet 2018

Nouveau commentaire