Confidences autour d'un thé... (ou d'un café)



lundi 5 août 2019

Trimestre estival: au programme

L'été est déjà commencé depuis une bonne quinzaine et je suis déjà épuisée. Du soleil, des activités, des amis, de la famille, la mer: trop tentant pour ne pas en profiter. J'ai envie de remplir cette saison de belles choses, comme l'année dernière, comme lorsque j'étais enfant, mais vais-je tenir le rythme ou calencher à mi-chemin comme l'année dernière au mois d'août où j'ai laissé passé plusieurs soirées sympas et choisi l'option "rester peinarde" ? Mon premier objectif donc, c'est de profiter au maximum de ces deux mois et demi foisonnants en bord de mer, de ces chouettes animations quasi quotidiennes, de la famille et des amis, tout en faisant bien mon travail - et en ne devenant pas un zombie. C'est parti!

SK-A-3602 

(Anton Mauve, Morning Ride along the Beach, 1876)

 Profiter des animations estivales.
Objectif minimal: voir un concert dans une église/chapelle, visiter une exposition, danser à un fest-noz, faire une visite guidée patrimoine et une balade nocturne.

Edit 05 Août: Objectif minimal atteint. J'ai fait une visite nature dans les landes du Cragou au Cloître-Saint-thégonnec avec des amis, une visite guidée de Morlaix avec ma maman, un concert dans une église avec mon papa, l'exposition estivale du Château de la Roche Jagu en famille, l'exposition "Créatrices" au mdba de Rennes et j'ai dansé lors d'un fest-noz la semaine dernière. En bonus, des balades-chasse au trésor gps, des pique-niques sur la plage, deux feux d'artifices dont un sur la plage et un son et lumière bilingue :)

☐ Continuer sur ma belle lancée de lectures
Profiter des paramètres croisés plage/pause déj pour rattraper le retard pris sur mon challenge personnel de l'année

Edit 05 Août: Pas beaucoup, beaucoup avancé, j'ai du lire deux romans sur le mois de juillet. En revanche, j'ai mis en place un petit challenge lecture en famille.

☐ Trouver le temps de faire du sport
A minima, randonner et/ou faire quelques séances de yoga (et bien entendu nager ;)

Edit 05 Août: Pas de yoga, quelques petites balades (4-5km) et un peu de barbotage en mer. Peut (largement) mieux faire!

☐ Compléter un de mes (trop nombreux) projets perso

Edit 05 Août: Non rien de rien.

☐ Bloguer et visiter les autres blogs quotidiennement

Edit 05 Août: Je suis au moins à jour sur certains blogs depuis quelques jours. Mais dans l'ensemble pour l'instant c'est pas fameux.

☐ Faire (enfin) ces essais dessin (sur lesquelles je procrastine depuis plus d'un an)

Edit 05 Août: Etonnant mais j'ai toujours pas commencé. J'ai même cinq cartes d'anniversaire en retard... (en attendant je joue avec ma gouache le soir, haha)

☐ Travailler avec et pour la nature
Expérimenter des modes de plantation différents, construire un abri à insectes, faire une enquête sur les papillons du coin et essayer d'en attirer en plantant des fleurs, (...) 

Edit 05 Août: J'ai tenté quelques plantation de fleurs. Succès mitigé quant à la pousse. Du coté des papillons, j'en ai identifié certains et, miracle, retenu quelques noms (les demi-deuils ♥)

Bonus: 

☐ Visiter des musées bretons que je ne connais pas
☐ Faire une balade en vélo électrique
☐ Travailler italien / allemand / breton
☐ Faire le tour des enclos paroissiaux

Posté par ElanorLaBelle à 02:01 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [2]
Tags : ,

lundi 22 juillet 2019

Au trimestre printanier / 2019

Printemps 2019 (2)

Cher Printemps,

Tu auras finalement été très semblable à l'année dernière. En 2018, je m'étais donné comme objectif de partir à l'aventure, ce qui n'a pas vraiment été le cas. Cette année, mon idée était de concrétiser des projets - à défaut de réussite dans ma recherche professionnelle. Là encore ce fut un semi-échec et, sans m'en rendre tout à fait compte, toi le printemps 2019, tu auras été proche dans ton format au printemps 2018, sauf que cette fois ce n'était pas des premières mais des suites. Un nouveau séjour en home-sitting, dans la même maison où j'avais inauguré le principe au printemps dernier. Un nouveau voyage en Ecosse entre frères et soeurs. Une nouvelle ville européenne visitée en court séjour avec A. Bref, un (presque) copier-coller, parce qu'il y a aussi eu cette semaine mère/fille à randonner en occitanie :)

Printemps 2019 (1)

Je dois reconnaître que tu as été clément vis à vis de mon état physique: pas d'entorses, peu de courbatures, quasi plus de vertiges/nausées, c'était assez agréable de retrouver un usage presque optimal de mon enveloppe corporelle. Presque, parce que la fatigue a été là. Et presque aussi parce que je n'ai pas pu faire une croix sur le stress et les désagréments et j'ai eu du mal à contrôler les conséquences de ceux-ci.

Finalement, tu auras été à l'image du temps, alternant entre splendide et maussade. De magnifiques paysages, de belles rencontres, de la satisfaction, de la joie à l'état pur, mais aussi de l'angoisse puissance mille, des journées moroses, la bonne humeur qui s'échappe, des gens insupportables. J'ai à nouveau l'impression d'avoir vécu à tes cotés le grand huit des émotions, d'avoir ponctué mon parcours de parenthèses de sérénité au milieu d'un ouragan de sentiments.

Cher printemps, je n'ai aucune idée de comment se déroulera notre prochaine rencontre et je n'arrive même pas à savoir si je la veux calme et reposante ou remuante et intense - avec tous les désagréments que cela peut comporter. Tu sais quoi ? Surprends moi!

Printemps 2019 (3)

Petit bilan chiffré non-exhaustif de la saison:

Livres terminés : 6 romans et 8 BDs
Kilomètres parcourus en balades : + de 200km (mais j'ai perdu le fil à un moment donné)
Nouvelles robes: 0
Nombre de nuits passées en camping/gîtes d'étape: 12
Nombre de nuits passées en car:
5 (+ 1 en bateau)
Nombre de nouvelles îles visitées: 7

Posté par ElanorLaBelle à 02:02 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [0]
Tags : , ,

lundi 15 juillet 2019

Les charmants / Juin 2019

Juin 2019

C'est une année à insectes. Si ça ne m'arrange pas pour mes boutons (je suis couverte de boutons ENORMES alors que d'habitude je m'en sors pas trop mal), j'adore partir en rallye photo insectes.

Le plaisir de retourner au travail et de profiter des pauses déjeuner où je lis sur la plage.

Reprise du décompte baignades en mer, avec la première de l'année qui coïncide, involontairement, avec le premier jour de l'été :) 

Ce coucher de soleil vu du ferry en partant de Portsmouth: une belle manière de conclure notre périple britannique.

Aprèm à Saint-Malo avec ma soeur et une amie. Balade dans la ville intra-muros puis sur la plage et finir la journée par un pique-nique au soleil avant de rentrer sur Rennes.

ϟ N'avoir aucune photo de la journée car l'application de l'appareil photo de mon téléphone a rendu l'âme lors du rechargement de mon portable au retour d'Ecosse. Rien à faire malgré une réinstallation usine. Énorme tristesse pour cet appareil photo qui me suit depuis 2011 (!) La dernière photo que j'ai prise est celle du port de Saint-Malo: visiblement le retour en Bretagne a été trop violent pour lui!

J'ai trouvé un nouveau cours en ligne qui me botte bien ...

ϟ ... reste qu'il va falloir que je trouve le temps de le suivre car se faisant, je me suis rendue compte qu'edx avait changé ses conditions d'utilisation et que désormais il y avait un temps limité pour compléter les cours de manière gratuite.

 Suivre la Coupe du monde de Foot Femmes de manière assez assidue à tel point qu'entre la reprise du travail et les matches, je me retrouve avec un déficit de sommeil - et un retard dans pas mal de choses à faire, assez important. Pas eu l'occasion d'aller voir un match à Rennes en revanche...

En attendant de faire vraiment le tour des enclos paroissiaux, profiter d'une balade sur le littoral pour aller explorer celui de St-Jean-du-doigt. Déplorer (encore) la perte de l'appareil photo de mon téléphone et tenter de terminer la pellicule de mon argentique - qui a quelques problèmes avec la pile. Décidément, les appareils photos ne me veulent pas du bien en ce moment.

Tester une activité: des filets suspendus dans les arbres. C'est rigolo car ça rebondi comme des trampolines, mais pour quelqu'un qui a à moitié le vertige comme moi, le défi était de ne pas trop paniquer à l'idée d'imaginer le filet craquer sous notre poids.

La redécouverte de One Note presque dix ans plus tard et une journée passée à planifier tout et n'importe quoi. Vais-je vraiment suivre ces plannings ? Hum, j'ai des doutes.

Prises d'une envie soudaine et fulgurante de rouleaux de printemps, aller avec ma soeur acheter de quoi en faire pour le soir même - et réitérer ça quelques jours plus tard

Bruncher avec des amis un dimanche ensoleillé au jardin.

La fête de la musique à Rennes: je n'y étais pas allée depuis quelques années. Déçue de la programmation musicale dans l'ensemble, même si j'ai fini la soirée en dansant - seule, le reste de la bande était immobile. Comment faisaient-ils pour ne pas se déhancher ? Mystère...

Conduire seule entre chiens et loups sur des routes de campagnes désertes à la fin de chaudes journées et observe cette nature qui s'active.

 Miracle de ce chignon va-vite qui a tenu trois jours de manière élégante avec des nuits sous tente.

Rencontrer des personnes inspirantes et avoir des discussions passionnantes...

ϟ ... et des personnes qui le sont beaucoup moins avec des discussions très agaçantes.

mardi 2 juillet 2019

Les charmants / Avril - Mai 2019

avril-mai 2019

 L'arrivée des beaux jours et le renouveau de la nature: entendre encore les oiseaux à 22h, l'ombre nouvelle des feuilles d'arbre, la chaleur estivale, tester les fonctions de l'appareil photo de ma mère en explorant le jardin durant une bonne heure, faire un bouquet avec les fleurs des fossés comme lorsque j'étais enfant et que je me baladais en vélo l'été.

 Une semaine en SOLO à Toulouse: lire, lézarder au soleil, écrire et dessiner (un peu), faire du yoga (les dernières fois avant de perdre totalement la régularité et donc, la motivation) et papoter avec le chat qui me tient compagnie.

 Faire un croquis à la gouache sans traits de construction préalables et réussir quelque chose qui me plaît.

 Découvrir une nouvelle capitale européenne avec ma binôme A., Berlin. Reprendre l'avion, bruncher, n'être pas de très bonne compagnie, aller boire un verre dans une tour, visiter le jardin botanique (...) et relancer cette envie d'apprendre l'allemand - c'était déjà dans ma top-liste de choses à faire, c'est devenu presque vital. (et deux porte-clés peluche ajoutés à ma collection)(dont une chauve-souris ♥)

 Si ce printemps actif me fait laisser de coté pas mal d'activités il y en a une qui n'en pâtit pas, bien au contraire: la lecture!

 Faire une rando de 12,5km en 2h15. Et en passer une bonne partie à réfléchir aux modalités pratiques de ce blog/site randos bretonnes que j'aimerai ouvrir.

 Retrouver les amis: pique-niquer avec A. sur la plage, découvrir le Coucou Rennais en déjeunant avec P. puis le lendemain Les Grands Gamins avec Mamzelle'M. Rire, parler chouettes projets communs et boire trois verres de chardonnay sans avoir la nausée - le vin blanc est normalement mon ennemi. Faire une pause dans les préparatifs de mes voyages printaniers en allant à un mini-festival de BD avec Ana, boire un verre en écoutant de la musique avec ced' et y.

 Marcher 100km sur le sentier du piémont pyrénéen*, faire de belles rencontres et, malgré un petit accrochage, adorer l'atmosphère de ce chemin vers compostelle qui s'accorde à merveille avec mon caractère et ma façon de faire. Du coup, avoir envie de repartir au plus vite et pour plus longtemps.

 Revoir l'écosse entre soeurs et frère, prendre le bateau plusieurs fois, être trop émotive (rire et larmes), ne pas me faire d'entorse mais affronter la pluie et le "common cold" du frère, voir des phoques, pleins d'oiseaux, trouver un pin's canard sauvage, se retrouver presque seuls au monde, déjeuner d'oeufs brouillés et de jus de fruit - et échapper aux boites de conserve.*

 Lire au soleil en short sans être trop embêtée ni par les animaux, ni par le petit vent (traître) et me déplacer au rythme du mouvement du soleil et de son passage derrière les arbres.

 Cet abonnement Izneo pour un mois: bonne idée - c'est un domaine dans lequel je suis hyper difficile et du coup j'en lis très peu. Et puis, autant j'ai quand même un peu de mal avec les romans en format numérique, autant je trouve que c'est un format plutôt agréable pour les BD.

 Les fou rires des inventaires

 La gentillesse x1000 de Malena et de son mari qui m'ont hébergée après une solicitation au dernier moment et malgré mon arrivée à pas d'heure. Merci encore ♥

 Cette belle journée de randonnée entre Fanjeaux et Roumengoux: du soleil, des paysages sublimes, du thyms, des prairies fleuries, des patous, les pyrénnées au loin et ma maman ♥

 Dormir bien et faire des rêves.

 La scène parfaite du dernier épisode de Candice Renoir saison 7 avec "salut les amoureux" de Joe Dassin (bon, je l'ai eu en tête durant plusieurs jours après...)

 Renouer avec la généalogie: de nouvelles communes ont été numérisées.

 Le theme de cette série

 Mettre le doigt sur une nouvelle problématique en mettant "au propre" mes remarques et annotations de mon mémoire de master.

 Devenir Goodreads Librarian. Bon c'est au moment où j'ai commencé à être très occupée mais tout de même, mon coté méthodique apprécie.

* Il faut que je vous raconte ça.

Et parce qu'il y a des moments où ça va moins bien: être extremement émotive mi-mai, pleurer pour un rien. Avoir une nouvelle preuve que j'aime les voyages, j'aime l'incertitude mais que ça me bouffe littérallement. Etre assez désagréable voir carrément insupportable - le combo stress/fatigue a bien fait son oeuvre.Trouver un bébé mouton mort-né. Abandonner le yoga quotidien car peiner à s'y remettre après plusieurs rendez-vous manqués.

Posté par ElanorLaBelle à 09:03 AM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [0]
Tags : , ,

jeudi 27 juin 2019

Les défis du printemps: la suite

Petit bilan des objectifs du printemps.

E0C4E392-A988-4AB0-BDB9-02301C148BE8

 Mettre à jour mon italien: objectif ? Pouvoir échanger sans paniquer dès que je dois ouvrir la bouche.

Edit 23/05: Sur le chemin du piémont pyrénéen nous avons rencontré une italienne qui ne parlait ni français ni anglais. Notre langue de communication durant quatre jours a donc été l'italien. J'étais pitoyable, mais au moins j'ai eu l'impression de progresser en seulement quelques jours. J'ai donc bon espoir.

 Mettre à jour mon breton: objectif ? Pouvoir dire sans avoir l'impression de mentir que je suis bilingue.

Edit 21/04: J’ai galéré à écrire, j´ai eu de gros doutes à plusieurs reprises. J’ai remonté la pente depuis deux ans, mais y’a encore du boulot. Je suis en revanche confiante: j’ai commencé le breton alors que j’avais 3 ans à peine, et je n’ai jamais réussi à faire rentrer dans ma tête la traduction de hérisson. Là, alors que le reste pêche, je m´aperçois que ce terme, retrouvé il y a un an, est définitivement acquis. Je suis peut être plus à même d’apprendre du vocabulaire ?

Edit 27/06: Ai tenu une conversation avec une collègue qui vient de terminer une formation pour apprendre le breton. Elle avait déjà de bonnes bases avant sa formation (et me semble douée en langues) donc parle sans trop chercher ses mots. Résultat ? J'ai réussi à tenir la conversation mais j'ai cherché plusieurs fois mes mots. En revanche, je confirme l'idée qu'un terme perdu ou pas intégré à l'époque, revient rapidement et, semble t-il, de manière pérenne dans ma base de donnée. J'ai espoir :)

 Avoir des notions d'allemand: objectif ? Pouvoir dire "je ne parle pas allemand, désolée" et donner des directions.

Edit 21/04: Je sais compter jusqu’à dix. Y’a encore du chemin à parcourir!

Edit 23/05: Je suis allée à Berlin, je ne sais pas plus parler mais j'en suis revenue encore plus motivée.

Edit 27/06: Après l'idée de m'inscrire en cours de langue à la fac, l'année prochaine, j'ai une autre possibilité: une prof d'allemand. Je suis toujours pas plus avancée (je m'exerce juste à prononcer en ce moment), mais j'ai des idées pour avancer.

 Faire une balade en vélo électrique (report à l'été/l'automne)

 Faire ma première baignade de l'année

Edit 27/06: Après une multitude de rendez-vous manqués, il aura fallu attendre le premier jour de l'été (timing involontaire), mais c'est fait!

 Visiter des musées bretons que je ne connais pas (report à l'été/l'automne)

☑ Lire davantage d'oeuvres de fictions

Edit 21/04: Sept BD, deux romans, et un troisième bien entamé, je crois que je suis sur la bonne voie!

 Travailler avec et pour la nature: expérimenter des modes de plantation différents, construire un abri à insectes, faire une enquête sur les papillons du coin et essayer d'en attirer en plantant des fleurs, (...) Report à l'été.

Edit 21/04: J’ai photographié et identifié quelques papillons. C’est tout :(

Edit 27/06: Je n'ai pas été suffisement là pour faire quoique ce soit. 

 Aller aux archives départementales continuer mes recherches généalogiques

Edit 21/04: Pas d’archives physiques, mais de nouvelles communes numérisées. Le plaisir de fouiner 💛

 Reprendre le tricot: j'avais recommencé à m'exercer sur des carrés l'année dernière mais j'ai pitoyablement laissé ça de coté comme beaucoup de choses. Report à l'automne

☑ Dessiner de petits croquis lors de mes voyages: ou comment apprendre de mon expérience écossaise où je me suis sentie, nulle, nulle, nulle en voulant retranscrire fidèlement ce que je voyais mais où finalement les petits croquis moins fidèles mais expressifs sont un bon tremplin pour les souvenirs.

Edit 21/04: J’ai tenté quelques petits dessins dans mon carnet de l’année, c’est pas top. En revanche, j’ai fait un croquis rapide à la gouache, sans traits de crayons préalables, et j’en suis satisfaite. Je me dis que c’est la chance du débutant. A voir.

Edit 27/06: J'ai réussi à faire des croquis de voyage durant le chemin du piémont pyrénéen, croquis donc je suis assez fière car ils ont été pris sur le vif. En revanche, j'ai voulu réitérer l'expérience en Ecosse et ce fut moins concluant. A travailler.

[Mettre en route (pour de vrai) certains projets]

Tableau: détails de Landscape near Abcoude, Paul Joseph Constantin Gabriël, 1860 - 1870

Posté par ElanorLaBelle à 05:47 PM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [2]
Tags : , ,

mercredi 26 juin 2019

Dans mon jardin / Mai 2019

Du vert partout

Tout comme le mois précédent, j'aurais été là uniquement la moitié de ce mois. Je me doutais en partant mi-avril que j'allais trouver un jardin tout vert en revenant début mai. J'avais beau en être certaine, l'effet n'a pas loupé et j'ai été à nouveau émerveillée par cette explosion, prévisible mais toujours aussi fulgurante. C'est la même chose en automne lorsque, très rapidement, les teintes passent aux ocres. Je suis donc revenue dans un espace rempli d'arbres verts, dans une chambre assombrie mais bercée par le flotemment de la lumière dansant à travers les feuilles du grand chêne mais aussi de celles du dodu tilleul, quitté mi-avril alors qu'il commençait à peine à se réveiller de sa longue léthargie. J'ai l'impression d'avoir loupé une étape avec le paulownia qui n'a pas encore récupéré ses feuilles mais qui perd des fleurs qui n'étaient pas encore sorties lors de mon départ. L'allée de charmes est désormais tout à fait dans l'ombre, ces zones d'ombrages qui font tellement de bien à mes yeux qui haïssent les lumières vives. Je me suis lancée dans un parcours photo dans le jardin pour profiter de ces jeux d'ombres et de lumières - et tester les fonctionnalités du Canon offert à ma mère à Noël. Je me suis aperçue que les fruits du figuier ont doublé voir triplé de volume, que ceux des cerisiers et des pruniers sont apparus. Plus trop de fleurs sur les fruitiers mais d'autres beautés colorées: les roses s'éveillent. Et puis il y a toujours ces oiseaux qui chantent, qu'il pleuve ou qu'il fasse soleil.

Mai 19 (5)

Mai 19 (25) Mai 19 (15)

Mai 19 (14) Mai 19 (24)

Mai 19 (20)

Mai 19 (12) Mai 19 (14)

Mai 19 (17) Mai 19 (18)

Mai 19 (4)

Mai 19 (2) Mai 19 (1)

 

Mai 19 (3)

Mai 19 (8) Mai 19 (9)

 

Mai 19 (7)

Mai 19 (6)  Mai 19 (10)

Mai 19 (19)

Mai 19 (21) Mai 19 (16)

Mai 19 (13)

Mai 19 (22) Mai 19 (23)

jeudi 9 mai 2019

Dans mon jardin / Avril 2019

Avril 19 (4)
Le retour des couleurs

Je n'ai été présente que la première quinzaine d'avril, alors que le printemps débutait vraiment, qu'il n'y avait pas encore eu l'explosion de vert et que les fleurs étaient encore en concurrence pour le prix de la plus belle. J'ai (encore) loupé le tapis de pétales d'un des cerisiers du japon mais j'étais là alors que les cerisiers étaient au pic de leur floraison, tout comme les pommiers quelques temps plus tard. Le tilleul en revanche a été plus que patient. J'ai passé une bonne heure à me "perdre" dans le jardin à la recherche d'insectes et d'oiseaux. Ces derniers, j'ai beau les entendre en symphonie matin et soir, les voir en journée, et surtout les photographier, c'est plus délicat. Coté animaux, une fausse couche chez les brebis et des chats qui passent le plus clair de leur temps dehors. Un printemps qui débute tranquillement donc, malgré un temps incertain.

Avril 19 (11)

Avril 19 (10) Avril 19 (14)

Avril 19 (2)

Avril 19 (24) Avril 19 (25)

Avril 19 (28) Avril 19 (23)

Avril 19 (30)

Avril 19 (7) Avril 19 (13)

Avril 19 (29) Avril 19 (16)

 

Avril 19 (6)

Avril 19 (8) Avril 19 (12)

Avril 19 (9)

Avril 19 (17) Avril 19 (20) Avril 19 (21) Avril 19 (22)

 

Avril 19 (3) Avril 19 (15)

Avril 19 (1)

vendredi 12 avril 2019

Les charmants / Mars 2019

mars 2019

 Une balade à Ploumanac’h avec ma mère et ma tante, pas vue depuis près de vingt ans. Le soleil tapait, la mer était d’un bleu profond et les rochers avaient troqué leur teinte rosée contre un jaune-orangé tout aussi saisissant. J’en ai profité pour ajouter à la liste de ces éléments que je voudrais dans ma maison idéale, une terrasse octogonale en pierre.

Aller au cinéma voir Mary, Queen of Scots, être surprise d’y découvrir un petit concert de viole de gambe en guise de préambule (et me dire que plutôt que prendre des cours de violoncelle, des cours de viole de gambe me plairaient bien). Trouver le film très moyen mais apprécier les costumes, la photographie et les paysages (et me dire que je suis définitivement une femme à « homme à barbe »). Prendre la route côtière pour rentrer et m’émerveiller d’à peu près tout: la lumière d’un phare! Les routes sinueuses! Ce village avec ses lampadaires dont la lumière se reflète sur l’eau de l’autre côté de la baie ! Et l‘arrivée sur Morlaix avec le majestueux viaduc!

A défaut d'avancer dans mes projets "artistiques", avancer dans mon carnet de l'année en ajoutant anecdotes et petits dessins colorés - et adorer le relief donner par l'encre et la plume à mon écriture.

Un nouveau classique ponctuel, la balade sur les falaises de Guimaëc, cette fois avec mes parents et mon oncle (oui, mars fut le mois des visites familiales). Aux paysages toujours beaux malgré les facettes différentes qu'ils nous proposent à chaque fois, on peut aussi ajouter le fait que je me suis sentie étrangement en forme physiquement pour la saison.

Le week-end gourmand: manger le samedi un excellent moka maison fait par mon père pour l'anniversaire de ma tante et le dimanche un très bon Saint-Honoré acheté en boulangerie.

Pouvoir à nouveau bosser au soleil - en shorts! : terminer deux livres, trouver de nouvelles problématiques intéressantes à creuser et peindre un peu à la gouache.

 Mon envie de jouer au sims est allée crescendo tout au long du mois. Nostalgie de ces moments où je passais des heures à jouer ? Ou besoin de retrouver l’efficacité du « fractionné intellectuel » en cette période où l’impression de sur-place était trop présente ? J’ai craqué en fin de mois et le hasard a voulu que l‘apparence de la première sim s’approche de la mienne. J’ai donc poussé le trait pour essayer de faire une sim la plus proche de moi possible, en terme de morphologie (j’ai été assez sincère sauf que les sims sont grands et que je suis petite. Et que j’ai pas pu grossir les mollets comme je le voulais) mais aussi de caractère: cette chère Hermine est solitaire, rat de bibliothèque et aime la nature.

Ajouter de nouveaux trésors naturels à ma collection déjà trop imposante.

✿ Tout est bon pour ne pas me lancer dans des projets qui m'intéressent, dans lesquels je sais que je vais me plonger rapidement mais qui vont me demander temps et concentration. Alors pour esquiver, je peins sur ces galets trouvés en bord de mer.

Faire un demi-tour pour sauver un crapaud sur la route, et stresser d’arriver trop tard. Mais heureusement réussir à le faire traverser et ce, malgré le fait que je déteste la sensation de leur peau.

Confirmation de mon crush littéraire sur Gallowglass dans Le Noeud de la Sorcière (et heureusement, parce que le couple Diana-Matthew, m'énerve toujours autant) mais du coup une petite peur de l'erreur de casting.

La vie nocturne: se réveiller à cause du froid et entendre les chats se battre. Ouvrir alors la fenêtre et entendre un concert d’oiseaux dans la pénombre. / A 23h30, lever les yeux au ciel, voir une multitude d'étoiles et au milieu la trainée d'un avion / La lune énorme et rousse au dessus des maisons / Les ombres fantomatiques du colza, envahisseurs des fossés et tallus, couvert de rosé et éclairé par la lune.

"Et moi ? Je n'ai pas plus de réalité qu'un vieux fauteuil planté dans le décor ?" Ah...! Ces répliques de saga

ϟ Après avoir été régulière durant la première quinzaine, à nouveau lâcher le yoga durant la seconde, comme en février.

ϟ  Moi, contente: "Pour la première fois depuis longtemps, j'ai hâte à l'été. C'est probablement parce que l'été 2018 avait été super, entre job agréable et jours off variés, sans que je sacrifie pour cela ma forme." Mon père, blasé: "Oui, mais peut-être que cette année ça sera totalement différent."

ϟ Revoir Firelight, que j'avais beaucoup aimé à l'époque (j'en avais d'ailleurs tiré un crush pour Stephen Dillane). Et bien, qu'est-ce-que c'est pas sain cette histoire! (la gosse est aussi irritante que dans mon souvenir en revanche)

mercredi 3 avril 2019

Au trimestre hivernal / 2019

HIVER 19

Cher Hiver,

Hum, je ne sais pas si je partage ton humour et ta lecture des choses. L'année dernière, tu m'avais mise KO psychologiquement parlant. Cette année, je te redoutais donc plus que d'habitude. Si je n'ai pas eu un moral merveilleux, c'est surtout sur le plan physique que tu m'attendais au tournant cette fois. J'ai été prise de court, je l'avoue. Entre manque de lumière naturelle puis explosion de lumière puis à nouveau manque de lumière naturelle, le tout saupoudrée de stress, je n'avais pas été autant diminuée physiquement depuis un moment. Avoir des nausées et des étourdissements, je suis un peu habituée, mais alors là, me sortir le "tout tangue comme si j'étais sur un bateau/tout tourne comme si j'avais bu une bouteille de vin à moi seule" plusieurs fois entre novembre et février, tu m'as pris à revers. Aller deux fois chez le généraliste en un trimestre c'est énorme pour moi.

2503201914027

Hiver, tu auras été dans la continuité d'Automne, bourré d'incertitudes et rempli de petites déceptions. Je dois reconnaître que tu m'as trouvé complètement paumée et que tu as essayé tant bien que mal de me remonter: des semaines avec de la famille pas vue depuis longtemps, des amis qui reviennent rendre visite, de beaux moments partagés, des balades en bord de mer, des petits plaisirs gustatifs et visuels, quelques certitudes quant aux prochains mois. Mais, je t'avoue, je n'ai jamais été aussi perdue. Pas pour les mêmes choses que l'année dernière à la même période; ce ne sont pas mes réactions qui me surprennent cette fois, mais mon manque d'enthousiasme et mon insécurité. Suis-je compétente? Suis-je intéressante ? Et, surtout, répondre à la "simple" question: qu'est-ce-que je veux au fond ?

Tu été une réussite en demie teinte vis à vis de mon objectif pour 2019, à savoir de faire de cette année, une année de retraite. Je n'ai pas trop bougé, certes, j'ai réussi à me caler une routine en janvier, mais février et mars furent plus chaotiques. Mais je dois reconnaître, mon cher hiver, que tu me laisses à Printemps dans de meilleures dispositions qu'Automne m'avait laissé à tes soins. C'est que tu n'as pas été si méchant que ça après tout,

Reposes-toi bien et à l'année prochaine,

[nb: pourrais-tu s'il te plaît m'offrir de la neige lors de notre prochaine rencontre ? Ou alors de belles journées froides, sèches et ensoleillées ?]

IMG_0853

Petit bilan chiffré non-exhaustif de la saison:

Livres terminés : 3 (+ un audiobook)
Films vus au cinéma :  2 + Revoir la trilogie du Seigneur des Anneaux en marathon
Films vus ailleurs : 7
Séries TV: 4 (mini-séries: Ordeal by innocence (2018), séries TVEl Ministerio Del Tiempo (s.1), Siempre Bruja (s.1), Terre de Marées (s.1) + Plan Coeur en accéléré)
Nombre de saga de l'été revues: 1
Kilomètres parcourus en balades : 41
Nouveaux cinémas visités: 2

Posté par ElanorLaBelle à 05:17 PM - Un thé, un café, une pâtisserie ? [0]
Tags : ,

mardi 2 avril 2019

Dans mon jardin / Mars 2019

Après la parenthèse estivale de février où je me suis dis que les plantes allaient pousser avec un mois et demi d'avance, on est revenu à un temps tout à fait de saison avec des journées de giboulées, des arcs en ciel et de fraîches nuits (aux fantomatiques apparitions)(l'invasion de colza sur les talus est très effrayante une fraîche nuit où la rosée s'installe et où la lueur de la lune les éclaire). Du coup, les plantes ont ralenti leur croissance et on arrive en cette fin de mois de mars avec certes, certains arbres qui ont des semaines d'avance, mais dans l'ensemble c'est moins préoccupant que je le croyais et on se retrouve fin mars avec, disons, un jardin de première dizaine d'avril. Il a fait pas mal gris durant la première quinzaine, fait surtout beau mais aussi encore frais la seconde quinzaine, pour terminer le mois avec un superbe et doux soleil. On ne peut pas encore marcher pieds-nus; bien que le sol se soit asséché et que les bottes ne sont plus de mise, l'herbe est encore très très basse (merci les moutons!) et la terre encore assez humide. Mais pour la dernière semaine de mars j'ai pu mettre mon "micro short" pour travailler au soleil (mais qu'il est hors de question que je porte en dehors de l'enceinte de ce jardin) et commencer ma chasse aux papillons et autres insectes. Parce que ça y est, le printemps commence vraiment, pas mal de fruitiers sont en fleurs (les cerisiers, les pruneliers, les poiriers), l'ont été (les pruniers) ou sont en passe de l'être (les pommiers, qui commencent timidement). Beaucoup d'arbres sont encore nus ou juste couverts de quelques feuilles, les charmes commencent à assombrir doucement leur allée. Et le tilleul quant à lui commence à peine en cette fin de mois à montrer ses premières feuilles - il ne s'est pas fait avoir par le redoux précoce lui!

Coté animaux, quelques naissances: des poussins et un petit agneau, né le 1e mars et prénommé Gunther; des chats qui se prélassent de plus en plus dehors en journée - avant de tenter de passer la nuit dans une chambre, et des oiseaux qui chantent du matin au soir (et quand je dis matin, c'est matin tôt et quand je dis soir, c'est soir tard)

Mars 19 (32)

Mars 19 (9) Mars 19 (31)

Mars 19 (22)

Mars 19 (23) Mars 19 (7)

Mars 19 (30) Mars 19 (29)

Prunellier

Camélia Raoul

Mars 19 (20)

Mars 19 (24) Mars 19 (25)

Mars 19 (11) Mars 19 (9)

Mars 19 (15)

Mars 19 (13) Mars 19 (16)

 Enoch

Bébés figues Mars 19 (17)

Mars 19 (14) Mars 19 (27)

Ces fleurs ♥

Cerisier