dimanche 3 juin 2018

Ce moment où tu te dis que la vie est vraiment farceuse

Il y a de ces coïncidences qui sont tellement énormes qu'on a du mal à y croire

Mon troisième (vrai) jour à Toulouse, après avoir passé le premier à me familiariser avec le chat et le second à faire une randonnée dans le Tarn, j'ai décidé d'aller me balader un peu dans la ville avec juste deux objectifs : aller faire quelques courses et aller voir A l'Heure des Souvenirs à la séance de 14h dans le cinéma que j'avais repéré quelques jours plus tôt. Ce film tourne autour, comme son nom l'indique, des souvenirs, du passé, de la façon que l'on a de se l'écrire et de le décrire aux autres. Je sors de la séance, je marche jusqu'à la biocoop la plus proche, j'achète deux, trois, trucs et je repars. Et là au passage piéton...

Je croise le regard d'un homme qui me semble familier. J'ai la sensation qu'il me voit aussi. Mon cerveau fonctionne à trente mille à l'heure et fait le rapprochement suffisamment rapidement pour que je fasse comme si ne rien n'était et continue ma route sans pause. « Attends, mais c'était Le Coloc ? » « C'est impossible, pourquoi je tomberais sur lui dix ans plus tard à l'autre bout de la France ? » « Et en plus à ce moment-là précis au moment où je vois un film sur les souvenirs et sur l'écriture de notre passé ? » « Nan, ça doit être un homme qui lui ressemble beaucoup et j'ai fait le lien à cause du film » « N'empêche j'ai vraiment l'impression que c'est lui... » Cette histoire me poursuit le reste de la journée, je suis d'un coté persuadée que c'est lui, de l'autre je trouve le timing douteux et le lieu improbable. J'envoie un texto à ma sœur, qui me répond, hilare, de ne pas oublier l'affaire JaNo. C'est l'histoire d'une (ancienne) amie de fac qui part en vacances durant l'été dans le sud de l'Italie et qui tombe au détour d'une rue sur LA fille qui nous saoule dans notre TD. On était 25 en TD.

Et si c'était VRAIMENT lui ?

1804201812114

Après une nuit de sommeil où, forcément, il est dans mon rêve (je suis d'un basique niveau imagination...), j'oublie peu à peu cette histoire même si je me promets de faire quelques recherches internet pour vérifier si par hasard il ne travaillerait pas dans le coin. En attendant, j'ai d'autres choses à faire (comme profiter de ce séjour) et j'oublie même d'envoyer un SMS à Mamzelle'M, qui pourtant serait la première à rire de la situation : c'était quand même son coloc aussi. Et le moins que l'on puisse dire c'est que cette année de colocation fut des plus houleuse.

Enfin bon, cette histoire m'intrigue quand même et je décide donc à mon retour de faire quelques recherches. Je galère un peu, je n'ai que son prénom et une vague notion de son sujet d'étude, mais au bout d'une bonne demie-heure, je fini par trouver un nom de famille qui m'évoque quelque chose. Puis une photo d'un homme face à un paysage (sa grande passion, demander aux personnes de le prendre en photo lorsqu'il est en vacances « pour bien voir qu'il était là »). C'est bien lui. Une photo plus tard et je lis qu'il habite désormais à … Toulouse.

C'est dans des moments comme ça où tu te dis que la vie est super bizarre quand même et que toujours elle te surprendra. Rassurant ou inquiétant ?

Posté par ElanorLaBelle à 11:51 AM - - Un thé, un café, une pâtisserie ? [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Ce moment où tu te dis que la vie est vraiment farceuse

    Ce Coloc a raté une carrière de Youtubeur centré sur son nombril, non ?

    Posté par Carole Lombaire, dimanche 3 juin 2018 à 12:31 PM | | Répondre
    • Ah mais complètement. Pour info complémentaire, à l’époque il faisait de la muscu et prenait des repas ultraprotéinés pour aller avec

      Posté par ElanorLaBelle, dimanche 3 juin 2018 à 11:24 PM | | Répondre
  • Figure-toi que je suis habituée de ce genre de coups du destin ! Notamment dans les affaires de coeur, mais pas seulement. A l'occasion je te raconterai comment j'ai fini par sortir avec mon ex avant de rencontrer l'Anglais, c'était épique.

    Posté par Kleo, dimanche 3 juin 2018 à 01:30 PM | | Répondre
    • Tu attises ma curiosité, je retiens pour te demander plus de détails la prochaine fois qu’on se voit.

      Posté par ElanorLaBelle, dimanche 3 juin 2018 à 11:25 PM | | Répondre
  • Etait-ce le coloc qui mangeait dans la même assiette du poisson pané + des saucisses + un cordon bleu ? (Je suis traumatisée à vie par ce repas aperçu chez vous...)

    Posté par Tahyse, samedi 16 juin 2018 à 01:56 PM | | Répondre
    • Celui-là même!
      (moi c'est le combo cordon-bleu + trois oeufs + steak + 3 petits pois qui m'a traumatisée)

      Posté par ElanorLaBelle, dimanche 17 juin 2018 à 11:33 AM | | Répondre
Nouveau commentaire